Vitrines Consciences
Design fiction - Projet de diplôme 2020



La fastfashion est devenue un modèle dominant ces dernières années. De l’industrie à la grande distribution, ce modèle est fondé sur le principe de vente de masse de produits à bas coûts. Dans cette société de l’hyperconsommation tout est permis, et tout pousse à consommer.

Le monde des magasins est un monde beau et fascinant. La vitrine de mode — attraction qui créée la tentation de rentrer dans ces temples de la consommation — est un espace moteur de désir, incitant à l’achat. Elle joue avec les désirs et les frustrations des consommateurs, en leur «vendant du rêve». Ces vitrines à la dimension frontale et peu accessible aliènent et entretiennent une forme de frénésie, de vertige, d’hypnose. Elles manipulent en jouant la carte du sensible et de l’immédiateté.

Un vêtement, selon son expression, son exposition, dans une vitrine, contient beaucoup plus de choses que la simple beauté. Il contient un art de vivre, presque quelque chose de l’ordre de l’idéal. Pour le consommateur, ce n’est pas tant la question de la beauté ou de l’utilité qui suscite chez lui fantasme et désir, mais plutôt l’idée qu’il se fait de ces vêtements à travers une certaine mythologie. Ce qui est important c’est que le langage utilisé pour mettre en scène l’objet du désir soit signifiant, qu’il exprime du rêve, du fantasme.

Mais entre le rêve, la quête d’un certain bonheur, souvent confondu avec le
fait de posséder et la réalité beaucoup plus réductrice, se crée des déceptions et des frustrations.

Les vitrines consciences sont des vitrines alternatives construites comme des mondes autonomes intuitifs ou réflexifs, invitant le spectateur — consommateur à contempler de manière interrogative son propre rapport à la consommation.

Chacune des vitrines se distingue dans un format unique, proposant ainsi une large palette et une nouvelle dimension à la vitrine de mode. Elles représentent une variation du réel, une théâtralisation et sont projetées dans des univers de l’ordre du rêve et du fantasme. Celles-ci sont des espaces de revendication et de remise en question du système de la mode.

Pour retrouver la narration et les formats de chacune des vitrines : 
︎︎︎ Vitrines Consciences