Pour une humanisation de la mode

Mémoire de recherche - 2019




Ces vingt dernières années, le système de surconsommation a basculé vers un système d'hyperconsommation. Ce modèle définit la consommation comme un moyen d'accomplissement de sa vie, créant le désir de posséder, comme la frustration de ne pas posséder.
Aujourd'hui, l'environnement est au centre de toutes les discussions. Une prise de conscience se généralise – dans les pays dits développés - et une lutte contre l'hyperproduction et l'hyperconsommation se construit.



Il est alors question de bien comprendre les quêtes et l'évolution des comportements de l'Homme contemporain, entre ses désirs et ses frustrations, et de définir dans quelle mesure une volonté d'ajustement et d'humanisation de la mode, par le design, s'affirme.




Retrouvez l’intégralité du mémoire en format numérique :
︎︎︎ Pour une humanisation de la mode